Mercredi 10 septembre

Y a un mec qui me tue depuis que je me suis inscrit sur Facebook, c’est Laurent de Sutter. A dire vrai, il est devenu ma raison majeure d’aller y un jeter un oeil quotidiennement, tant il m’amuse, m’effare, m »épate, me cisaille, biffer les mentions inutiles , il me me me…je ne sais comment dire ça.

Là en quarante huit heures, il a glissé nonchalamment pas moins d’une dizaine de « billets », qui, avec le même détachement superbe,  nous invite à un duo avec une strip-treaseuse au cours d’une  » semaine de la pop philopsophie » (un signifiant de son invention) et nous annonce sa nomination au titre de professeur de théorie du droit à la VUB ! Dans l’intervalle, nous aurons noté la recette d’un cocktail inédit ou d’un food porn à tomber, en écoutant Grove Washington Junior pour se souvenir ( un instant) qu’on est mortel, compris qu’avec Joyce , Sterne et Poncon du Terrail, il convient de lire les Syllogismes de l’amertume de Cioran ( au moins rien que pour le titre), appris la distinction définitive entre  le point Godwin et le point G.

Que voulez-vous qu’après de tels  feux  d’artifice, j’aille laborieusement bafouiller sur Facebook. N’est pas dandy qui veut !

 

Une réflexion au sujet de « Mercredi 10 septembre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>