Mercredi 23 avril

J’évoquais hier l’atelier de typographie des Editions Dupuis,  où dans mon adolescence, j’avais appris quelques rudiments de ce beau métier. J’apprends aujourd’hui que cette semaine, se fête le septante-cinquième anniversaire du personnage de Spirou.

Celui-ci n’a donc pas été créé par le génial Francquin, mais par Robert Velter.  Francquin reprend Spirou dix ans plus tard, pour en faire la série épatante que l’on sait. Deux  ans auparavant, un certain Georges Rémy, alias Hergé, avait proposé aux frères Dupuis d’éditer les aventures de Tintin. Il fut éconduit.  Alors que, pendant la guerre, Hergé publiait celles-ci  dans Le Soir volé, le Journal de Spirou avait été un lieu de résistance à l’occupant allemand, et servi de moyen de transmission de messages codés à travers le courrier des lecteurs.

Le Journal de Spirou a enchanté mon enfance.  Spirou et Fantasio certes, et puis Gaston Lagaffe  et Les aventures du Marsupilami, mais aussi Lucky Luke bien entendu, ou encore Buck Danny, Timour, Johan et Pirlouit  ou Le vieux Nick. Pour moi, on ne fera jamais  mieux en matière de BD  que le Journal de Spirou. Enfin celui de cette époque-là.

Mes trois semaines de travail pendant les vacances d’été chez Dupuis m’ont aussi ouvert les yeux sur un monde que je connaissais mal: celui des ouvriers. Je n’oublie pas que l »enfant de bourgeois que j’étais y avait été accueilli avec chaleur. J’ai aimé cette atmosphère de camaraderie. Un épisode m’a beaucoup frappé:  à la fin de chaque semaine, tous les ouvriers recevaient un numéro du Moustique, de Bonne Soirée, et du Journal de Spirou, les trois fleurons de la maison. A l’annonce que ceci avait  été mis en question par la direction, j’ai vu toute l’imprimerie, où travaillait à l’époque une bonne centaine de personnes, arrêter le travail comme un seul homme. La colère était forte. Pas question de se faire ainsi spolier des fruits de son travail. Celui-ci ne mérite pas seulement un salaire, mais le respect. La mesure fut suspendue avant le soir. J’ai été très impressionné par cette fière et digne réaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>