Jeudi 7 février

Nouveau rebondissement dans le roman de l’Origine, comme disait Bernard Teyssère. On aurait en effet retrouvé le visage de L’Origine du monde. Acheté 14OO euros il y a trois ans par un amateur d’art chez un antiquaire, qui l’avait lui-même acquis quinze ans plus tôt dans une brocante, ce petit portrait a été authentifié par Jean-Jacques Fernier, grand spécialiste de l’oeuvre de Courbet. Il confirme du même coup l’hypothèse selon laquelle l’entre-jambes de L’Origine serait celle de Joanna Hiffernan, maîtresse du peintre américain Whistler avant de devenir celle de Courbet.

Par un inconcevable oubli, l’artiste, qui a copié son modèle sur nature, a négligé de représenter les pieds, les jambes, la poitrine, les mains, le cou, et la tête ! écrivait, pour se moquer, Maxime Du Camp à propos de L’Origine du monde. En réalité, Courbet aurait donc morcelé une oeuvre dont nous tiendrions à présent deux des parties, séparées depuis 146 ans !

Petit retour à présent sur Django Unchained . Je découvre, mis en ligne sur le site de La Règle du Jeu, le blog d’un jeune homme à la fort belle plume, du nom de Baptiste Rossi, qui m’incline à revoir mon jugement sur le film de Quentin Tarantino. Baptiste Rossi reconnait en celui-ci une fable anhistorique qui parle pour les esclaves de toutes les époques. Sans doute revisite-t-il la mythologie du Sud faulknerien. Mais comme dans Inglorious Bastard, ce qui importe à Tarantino, c’est de faire l’histoire du côté des vaincus, selon le projet de Walter Benjamin. Il ne s’agit donc pas pour Baptiste Rossi d’un pastiche du western. Tarantino emprunte moins au western, développe-t-il encore, qu’à la forme du conte médiéval. Comme une parodie de Lancelot et de La dame du lac, avec un héros, une princesse à sauver des fers, un royaume maléfique et un dragon qui le hante. Mais c’est aussi bien un roman picaresque de compagnonnage, une histoire de chevalerie et d’amour courtois. Je suis très séduit par cette brillante analyse.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>