Samedi 1 décembre

Nous avons l’art pour ne pas mourir de la vérité . Cette belle phrase de Nietzsche sera le point de départ de six rencontres d’un  Cabinet de réflexion organisé au Théâtre Marni  à Ixelles à l’initiative d’Ali Serghini. La première d’entre elles aura lieu ce jeudi 6 décembre (de 18 h.30 à 20h) . Jacques Sojcher, Eric Clemens, Jean-Claude Encalado et moi-même commenterons tour à tour le propos de Nietzsche et esquiserons les prolongements qu’il nous inspire pour la suite de ces rencontres.

Meurt-on de la vérité ? Celle-ci sans doute a ses martyrs et on comptera Nietzsche parmi eux. Mais c’est une espèce rare. Le lot commun de la vérité, c’est d’être refoulée. Je parle évidemment de la vérité du désir, celle qui intéressait Nietzsche. Pas de celle, désincarnée, sans danger, toujours belle à contempler, du Ciel des Idées. La vérité du désir n’est pas toujours belle à contempler. Le savoir de l’artiste, s’il est de nous aider à supporter celle-ci en son versant le plus barbare,  est donc affaire de courage. C’est le point de vue de Michel Foucault dans Le courage de la vérité , s’agissant plus spécialement de l’art moderne, dont je dirai quelques mots le 6 décembre. Par la suite, la contribution que je prévois à ce cabinet de réflexion sera de retracer et tirer les conséquences de l’évolution du concept de vérité dans l’enseignement de Lacan.

Les inscriptions à ces rencontres peuvent être prises via le site : http://www.theatremarni.com .

 

 

 

 

 

 

Une réflexion au sujet de « Samedi 1 décembre »

  1. Les premiers mots de Beckett dans son dialogue avec Charles Juliet en octobre 1968 ne démentiront pas tes propos sur la vérité du désir. « Oui, convient-il d’une voix sourde, quand on s’écoute, ce n’est pas de la littérature qu’on entend. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>