Lundi 26 novembre

Qu’est-il arrivé à Olivier Assayas ? Je n’ai pas résisté à plus d’une heure de la projection d’Après mai. Je ne sais ce qui est le plus consternant, de ce film insipide ou des critiques élogieuses qui ont accueilli sa sortie. Une phraséologie creuse, des blagues de potache qui tournent au vinaigre, des pétards au milieu des gaz lacrimogénes, des mecs aux cheveux longs grattant la guitare parmi des filles aux seins nus, ne reste t-il donc rien de plus de  Mai 68 que ces clichés,  même aux yeux d’un ancien gauchiste de l’époque ? Je n’ai pas balancé de cocktail Molotov dans le cinéma,  mais n’en pouvant plus, j’en suis sorti, tant je déteste les reniements de la jeunesse par des adultes assagis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>