Jeudi 11 octobre

On n’a donc encore rien vu : voilà ce que j’ai conclu de l’exposé d’Agnès Aflalo dimanche matin à Paris au cours des Journées « Autisme et psychanalyse ». Les théories cognitivo-comportementalistes ne sont en effet que billevesées au regard de ce qui nous attend et qui fait frémir, soit le dépistage génétique systématique des maladies mentales, au premier rang desquelles l’autisme considéré comme un trouble immunologique. Bref ce qu’Eric Laurent appelle , dans un livre magistral ainsi intitulé,  » la bataille de l’autisme » (éd.Navarin, Paris, 2012),ne fait que commencer.

L’enjeu est clinique certes, mais aussi directement politique. Nous entrons, disait Agnès,  dans une ère nouvelle, celle de l’HGM, l’humain génétiquement modifié, et de l’eugénisme normalisateur.  La vaste campagne de marketing anti-psychanalyse à laquelle nous assistons depuis une décennie se dénude dès lors  dans ses buts : convaincre les administrations de santé publique que le mental est affaire de génétique.

On lira l’exposé bien informé et précis d’Agnès sur le site www.lacanquotidien.fr , qui l’a judicieusement mis en ligne hier dans son numéro 239. J’imagine que d’autres contributions aux Journées suivront.

Quelques « airs de cour et de jardin » pour nous égayer à présent. Un superbe trio de musiciennes liégeoises (Veronique Willemaers, Susan Houtman, Agnès Tamigniaux) a pris pour nom un air célèbre de Purcell : Sweeter than Roses. Ne pas confondre avec « Guns and Roses » , c’est plus hard ! Son répertoire : la musique baroque bien sûr, mais aussi des mélodies françaises du 17ème siècle, toutes de légèreté et de grâce, à découvrir sur le site : http://www.myspace.com/sweeterthanrosestrio. Un enchantement, au plein sens du mot…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>