Samedi 8 octobre

 

Une exposition Füssli vient d’ouvrir ses portes à Paris au Musée Jacquemart-André. Je ne sais si on y retrouve la Lady Macbeth somnambule du Louvre , qui m’avait inspiré quelques commentaires à l’occasion d’un podcast réalisé par Martin Quenehen pour le site du musée, auquel j’avais collaboré ( cf.mon billet du 9 janvier 22) . A dire vrai, celui-ci mérite surtout d’être écouté pour les extraits de Macbeth admirablement lus par Romane Borhinger.  J’ai retrouvé le tableau de Füssli à la minute 36 et 58 secondes du Livre d’image de Jean-Luc Godard.

A celui-ci, les Cahiers du cinéma consacre leur numéro d’octobre. On y retrouvera les articles de critique que Godard y publia entre 1956 et 1959, en particulier un hommage fervent à Ingmar Bergman. Mais ce qui m’a le plus intéressé dans ce numéro est l’entretien avec Dominique Païni  à propos de la relation de Godard à l’art contemporain. Il y revient sur l’expérience compliquée, à l’initiative de laquelle il était, que représenta l’exposition Voyage(s) en utopie ,en 2006 au Centre Pompidou. Païni a la conviction que la scénographie conçue par Godard pour cette expo était, pour une certaine part au moins, inspirée de celle du Jardin d’hiver de Marcel Broodthaers. C’est la première fois que j’entends formuler cette idée, qui naturellement m’excite beaucoup !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>