Jeudi 22 avril

 

Mon cher ami Claude Panier vient de mourir.

C’est presque jour pour jour l’anniversaire de la mort de Joao de Azevedo, peintre lui aussi, l’an dernier à Lisbonne. Claude et lui se connaissaient un peu. Deux êtres flamboyants, comme Isabelle, sa compagne,  me le disait si justement de Claude tout à l’heure. Deux amis irremplaçables que je perds à un an d’intervalle.

Sa peinture aussi était flamboyante. Ses derniers tableaux, inspirés de La bataille de San Romano de Paolo Uccello, brûlent d’un feu violent, âcre; ils sont traversés d’un souffle puissant, ils sidèrent.

Ils seront l’objet de sa prochaine exposition, prévue dans deux semaines à l’Abbaye de la Cambre. Il savait fort bien que ce serait la dernière et je pense qu’aucune ne lui a jamais autant importé. Non pas parce que ce serait la dernière, mais parce qu’elle est l’aboutissement d’un travail médité près de quinze ans, et qui a trouvé son accomplissement dans une hâte fiévreuse ces derniers mois.

Adieu Claude l’Oiseau , adieu céleste ami.

3 réflexions au sujet de « Jeudi 22 avril »

  1. Toutes mes condoléances, Cher Yves Depelsenaire. Quelle tristesse. Je me souviens bien de la toile de Claude dans votre salle d’attente. C’était un être généreux. Un an après Joao, dont j’apprenais le décès par hasard il y a peu sur Facebook… Cela m’a fait un choc.
    Je ne trouve pas les mots pour vous accompagner, vous soutenir ne fût-ce qu’un peu.
    Recevez mon amitié,
    Véronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>