Dimanche 21 juillet

Dans Libération de ce week-end, interview de Lionel Naccache, auteur du livre Le nouvel inconscient, qu’avait  notamment commenté Eric Laurent au cours du récent congrès Pipol 9, à propos de son nouvel essai intitulé Nous sommes tous des femmes savantes. (ed.Odile Jacob).

Lionel Naccache y développe le concept de « névrsoe cognitivo-sexuelle ». De même que dans Les femmes savantes de Molière, les deux soeurs Henriette et Armande s’opposent en se réfugiant l’une dans la connaissance et l’autre dans la sexualité, un clivage est à l’oeuvre chez nos contemporains qui conduit à cloisonner la sexualité et la connaissance, alors que  que la sexualité est elle-même une modalité de la connaissance. Or, à suivre Lionel Naccache,  il  est une formule de la connaissance: XyX’ , qui décrit l’expérience de la rencontre d’un « système subjectif » (X) avec une information extérieure (Y) qui va produire une transformation plus ou moins radicale de X. Appliquons cette formule à la sexualité, et nous avons le sésame qui fait de la rencontre entre deux partenaires sexuels le lieu d’une double mutation dans l’inter-pénétration de deux intimités subjectives. Eureka !

Le mot clé dans l’affaire est celui d’inter-pénétration: elle concerne aussi bien les hommes que les femmes. Il s’agit pour l’un comme l’autre  de se laisser pénétrer par une « information » susceptible de les transformer.  Affaire de cognition , la sexualité s’épanouit dans un savoir échangé:  (XyX’) 2.  Mais voilà depuis le siècle de Molière, il y a une perte de contact entre la connaissance et la sexualité. La névrose moderne cognitivo-sexuelle tient à l’armure intérieure qui protège le X de tout risque de transformation, à un refus de cette inter-pénétration, dont la formule est pourtant simple, que diable!

Dans cette interview, se dénude ainsi avec une naïveté confondante le fantasme du savant neurocognitiviste, recouvrant ce qui fait le b.a.ba de l’expérience analytique, soit que   la sexualité fait  trou dans le réel, et qu’aucun savoir n’en donne la clé.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>