Dimanche 17 septembre

Week-end de Coupe Davis. Demi-finales France-Serbie à Lille,  et Belgique-Australie à Bruxelles au Heysel. Je n’allais pas rater ça. Et ça a commencé fort  le vendredi avec le match entre Kyrgios et Darcis.  D’un côté Kyrgios, un des jeunes joueurs les plus talentueux,  explosif avec nonchalance, service dévastateur, coup droit fulgurant,  un bad boy à la  carcasse de basketteur américain, et…expert dans  l’art de se faire détester du public.  De l’autre Darcis, souvent phénoménal en Coupe Davis, 33 ans – l’âge où d’autres se sont retirés du circuit depuis longtemps, ce qu’on a craint pour Darcis, sujet à des blessures à répétition-  qui régale le public par son intelligence de jeu et la variété de ses coups, alternant dans l’échange frappes lourdes et slices, amorties et montées au filet, lobs et passing shots, amorties, bref toute la gamme des coups du tennis, excepté hélas le service, qu’une épaule meurtrie ne lui permet pas de claquer au-delà d’un seuil peu élevé.Ca a failli marcher pour Darcis, il s’en est fallu de peu . David n’a pas vaincu Goliath, mais il l’a longtemps désarçonné, et  ce fut un beau spectacle que cette opposition de styles.

Ce dimanche, Kyrigos affrontait un Goffin des grands jours. Ce David-là , qui avait peiné contre Millman vendredi, a retourné le service de plomb de Kyrgios avec une aisance stupéfiante, et gagné en 4 sets. Dans une ambiance de feu, Darcis est alors remonté sur le court, et  a qualifié son équipe pour la finale. Olé !

Je suis sorti nettement moins ravi samedi soir de la Monnaie, qui, pour sa réouverture, programme Pinocchio, le nouvel opéra de Philippe Boesmans sur un livret de Joël Pommerat. Celui-ci avait revisité naguère avec bonheur Cendrillon, mais son adaptation poussive du conte de Carlo Collodi n’est, si j’ose dire, pas faite du même bois. Sa narrativité, redoublée par la musique de Boesmans, est  linéaire et sans surprise, et une mise en scène très statique n’y arrange rien. Bref, une grande déception. Le merveilleux personnage de Pinocchio méritait mieux.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>