Mercredi 25 mai

Miles Ahead, un biopic consacré à Miles Davis, sort cette semaine. On en annonce pour bientôt un autre consacré à John Mac Enroe. Deux personnages assurément romanesques et géniaux chacun dans leur genre.

Ca suscite évidemment quelques craintes. Concernant John Mac Enroe plus encore qu’à propos de Miles. C’est que personne ne joue mieux son rôle que Mac Enroe lui-même! Et pas seulement sur un court de tennis, où il se produit encore à l’occasion dans quelques matches  vétérans. Ainsi ces jours-ci, pouvons-nous le retrouver tous les soirs dans le résumé de la journée à Roland Garros sur Eurosports pour une séquence hilarante, une véritable performance au sens artistique du mot, où il décolle littéralement dans le rôle de commissaire autoproclamé du tournoi. Je recommande la chose, y compris à ceux que le tennis indiffère.

Les joueurs de tennis se partagent en deux groupes bien distincts. Il y a, comme on dit ceux qui ont la classe, et puis ceux qu’on appelle les crocodiles. D’un côté les créatifs, les inspirés, les joyeux, ceux qui font le show quoi!, de l’autre les besogneux, les prudents, les rabat joies. L’antagonisme entre les deux pentes a trouvé son point d’orgue avec les affrontements entre Mac Enroe et les Borg, Lendl, Willander, dont le point commun était d’essayer de casser le jeu du premier nommé et, au passage, de lui faire péter les plombs!

 

Une réflexion au sujet de « Mercredi 25 mai »

  1. Un peu cliché, non ? A poursuivre le parallèle, Miles Davis est un besogneux à côté de John Coltrane ! J’ai toujours admiré Borg aussi précisément pour le calme d’orfèvre de ses ripostes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>