Vendredi 13 mai

C’est reposant le concours Reine Elisabeth! Depuis lundi soir, je suis les demi-finales à la télévision. Et comme une berceuse, voilà le 21ème concerto de Mozart qu’ont choisi comme un seul homme la plupart des concurrents ! Enfin, profitant hier d’une après-midi de liberté, je me suis rendu à Flagey, où j’ai pu quand même entendre un récital original, celui de Jun Hwi Cho, qui enchaîna avec bonheur Bach, Messiaen et Listz.

L’acoustique du Studio 4 est merveilleuse, je ne l’apprends à personne, et je pense bien y retourner demain. Le seul inconvénient, c’est de ne pas pouvoir y entendre les commentaires  de Camille de Rycke, aussi pointus que savoureux, sur la longueur de la cravate du chef d’orchestre ( Paul Meyer ) par exemple – fort excessive à l’en croire.

Ce soir, j’ai été impressionné par le concurrent tchèque Lukas Vondradek, d’autant plus impressionné que, rangeant ma bibliothèque, j’étais retombé sur ce grand livre de Thomas Bernhard qui s’intitule Le naufragé, récit de la relation de deux jeunes pianistes virtuoses qui, au Mozarteum de Salzbourg, croisent pour leur malheur un certain Glenn Gould, qui va les écraser de son génie, au point de les faire renoncer à leur carrière musicale, et même conduire l’un d’eux au suicide. J’en relisais donc quelques pages quand Vondradek entra en scène. Et ce que Bernhard écrit de Gould ne put que résonner avec l’attitude si particulière de ce jeune pianiste tchèque, sa manière de  coucher littéralement son corps massif sur le clavier, et d’y laisser courir ses mains sans pratiquement  jamais les en relever: Hormis lui, personne au monde ne peut jouer ainsi. Il se recroquevilla et commença. Joua de bas en haut, et pas, comme tous les autres, de haut en bas. Là était son secret. Sous les doigts de Vondradek, les notes semblaient sautiller comme des sauterelles.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>