Vendredi 13

La meilleure histoire belge: il est une fois Louis Scutenaire et les Belges n’en savent rien ! (et les Français non plus) disait Frédéric Dard (alias San-Antonio). Comme c’est vrai. Lisez le premier tome – 1945-1963- (il y en a trois) de Mes inscriptions, que viennent de republier les éditions Allia, c’est un régal. En voici quelques perles:

Dans la vallée de Josaphat, au Jugement, le Seigneur aura des comptes terribles à nous rendre.

Je hais les criminels qui s’appuient sur des lois

Concurrence dit à merveille ce que le concurrencé pense de ceux qui le concurrent

Le politicien de droite se vend à ses amis. Celui de gauche à ses ennemis.

Le jeune meurtrier d’un inspecteur de police dit, quelques jours avant de passer devant la cour d’Assises: Je compte bien qu’ils ne vont pas me donner une lourde peine, le type est tout de même mort, il n’y a plus rien à faire.

Conseil à l’écrivain: lis et rature; lie tes rets dur; Littré dure.

Si la plèbe ignoble entre en guerre contre le capitalisme immonde, j’essaierai de mettre ma carcasse infâme en sûreté.

La lecture des maximes des autres m’encourage à noter mes réflexions les plus vaines

Et enfin : Pourquoi le vendredi 13 ne serait-il pas un jour néfaste ?

 

Mardi 10 octobre

A qui donc a été décerné cette semaine le prix Nobel d’économie?  A un certain Richard H. Thaler, de l’Université de Chicago, fondateur d’ une nouvelle discipline baptisée la finance comportementale ? Ce choix en dit long sur l’air du temps: voilà la psychologie comportementaliste appelée au chevet du sujet capitaliste. Investisseur, spéculateur ou simple consommateur, celui-ci n’a pas toujours les choix – non, pas les choix, les réflexes ! – les plus adaptés. Horreur: il lui arrive même d’agir contre son intérêt. Exemple: le chauffeur de taxi qui arrête de travailler à 17h, heures de pointe, pour aller chercher ses enfants à l’école. M’enfin, comment ne comprend-t’il pas qu’il gagnerait bien plus d’argent en confiant ses enfants à une gardienne? il contribuerait en outre à l’emploi d’une autre personne. L’économie s’en porterait tellement mieux!

Suspense. La déclaration d’indépendance de la Catalogne sera-t’elle proclamée ce soir ? Les leçons de la finance comportementale ne seraient-elles pas arrivées jusque là ? Un vent de panique souffle soudain:  de grandes entreprises  ont dès à présent décidé de transférer leur siège ailleurs.  Voilà qui est fâcheux. Ce qu’Alexandre Kojève appelait l’alignement des provinces, seul souci de l’ère bureaucratique dont il faisait le « dimanche de la vie », créera encore bien des soucis.

 

Vendredi 6 octobre

Résumons-nous! : tel est le titre d’un pavé de près de 1000 pages  paru dans la collection « Bouquins » chez Laffont,  rassemblant les chroniques d’Alexandre Vialatte dans le journal La Montagne. Qu’est-ce qu’une chronique à la manière de Vialatte? C’est, dit-il fort joliment, comme une herbe dans les fentes d’un mur, entre les pierres de l’emploi du temps.

Et bien, résumons-nous! Entre les pierres de l’emploi du temps, je tiens ce blog depuis bientôt 6 ans. Pour différentes raisons, j’ai eu peu de goût à « m’exprimer » ces derniers temps. La  rage de l’expression est une belle expression de Francis Ponge, qui pressait les mots comme des é-ponges. Voir là-dessus l’excellent livre de Pierre Malengreau L’interprétation à l’oeuvre, récemment publié à La lettre volée. Un psychanalyste, quant à lui, éponge douleurs, amertumes, angoisses, et, sa journée terminée, se retrouve parfois bien lessivé. Alors, s’exprimer est au-dessus de ses forces!

Ce qui m’ a tout de même enragé ces derniers jours, c’est d’entendre répétitivement évoquer ce stupide « point Godwin » à chaque fois que se dénudait le retour en force de l’idéologie fasciste sous nos cieux. Même Marcel Sel, ô combien attentif à ces rémanences, considérait malvenue la caricature en officier nazi  de cet espèce de skinhead en costume trois pièces nommé Francken. En résumé, le point Godwin est en vérité devenu le vrai point Godwin de tous les commentaires.